Vous êtes ici

CGT INFO : Lettre des médecins à Mr le Premier Ministre / Projet d’établissement du CHU de Nice insuffisant

STOP A LA CASSE DU SERVICE PUBLIC HOSPITALIER
 
La CGT a fortement dénoncé le projet d’établissement 2018/2022 et s’est prononcée contre lors du CTE du 26 Juin 2018.
 
RAPPEL, ce projet officialise la perte de :
172 lits,
260 postes non médicaux,
27 postes de médecins,
40 lits d’EHPAD,
24 000m² de locaux,
La désaffectation de l’Archet 1 et la perte de St Roch,
Et inclut le plan de retour à l’équilibre financier qui impacte lourdement les conditions de travail et de vie des agents.
 
Ainsi que le dénoncent les médecins dans leur lettre ci-jointe, les missions de service public ne peuvent plus être accomplies de manière correcte et risquent de mettre en danger la population.
 Il faut arrêter les attaques contre le secteur public hospitalier, stopper immédiatement toute fermeture de lits, les suppressions de postes soignants et embaucher du personnel formé ou à former au plus vite.
 
La CGT avec les personnels mobilisés pour la défense et le rayonnement du CHU de Nice.
 
Bien Cordialement.
 
Stéphane GAUBERTI
Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice
Tél : 04 92 03 44 73 (poste 34473)  
Mail :
gauberti.s@chu-nice.fr

 

Lire la suite

COMPTE RENDU DU CTE DU 3 JUILLET 2018

Fermeture de lits : près de 50 lits fermés en urgence – C’est la même chanson, toujours le manque de personnel.
Avant l’ouverture du Comité Technique d’Établissement, la CGT a interpellé la Présidente concernant ces fermetures intempestives.
La seule réponse de la DRH a été que le seuil de sécurité avait été atteint pour les personnels et les patients.

Compte rendu CTE DU 3 JUILLET 2018
Lire la suite

RV SALARIAL DU 18 JUIN 2018 – Le compte n’y est pas !!!

TOUTES LES RAISONS DE SE MOBILISER LE JEUDI 28 JUIN 2018 AVEC LA CGT A 10 H 00 PLACE GARIBALDI

Le gouvernement annonce la poursuite du gel du point d’indice pour 2018 et 2019

La CGT considère que le gel de la valeur du point d’indice est à la fois profondément injuste, porteur de lourds préjudices pour les salarié.e.s qui le subissent et gravement dommageable à la grille indiciaire.

Depuis 2010, le décrochage entre la valeur du point et l’indice des prix à la consommation a dépassé les 7%.

 Concernant la hausse de la CSG,  la CGT a dénoncé un dispositif de compensation ne correspondant à aucune augmentation du pouvoir d’achat pour les agents de la Fonction Publique.

Pire, au-delà de 2019, c’est une baisse en bas de la feuille de paie qui interviendra.

 La CGT a également exigé que s’ouvrent des discussions sur :

→  Le rattrapage des pertes subies,

→  L’abrogation de la journée de carence,

→  La compensation pérenne de la hausse de la CSG,

→  Le respect des engagements en matière d’évolution de carrière,

→  L’amélioration des déroulements de carrière.

 Rien de tout cela n’était à l’ordre du jour, à l’inverse même, le Ministre a confirmé le gel de la valeur du point d’indice pour 2019, élément déterminant pour le calcul de la rémunération de plus de 5 millions de fonctionnaires refusant ainsi toute mesure générale malgré une hausse de l’inflation.

 Pour les organisations syndicales ce rendez-vous salarial était, une fois de plus, un rendez-vous manqué et décevant. Le Gouvernement a encore fait preuve d’un profond mépris et n’a pas donné le signe d’un dialogue social respectueux des représentants des personnels.

 Pour marquer leur mécontentement et désaccord, les organisations syndicales ont donc quitté la séance en demandant au Ministre de convoquer à nouveau l’ouverture de ce chantier à une autre date.

 

Mr GAUBERTI Stéphane
Secrétaire Général CGT
CHU de Nice
Tel/34473
Lire la suite

22 MAI 2018 – ENSEMBLE ET DANS L’UNITÉ LA PLUS LARGE

Journée pour l’avenir de la fonction publique

Toutes et tous derrière la banderole de la CGT du CHU de Nice

RV 10H PLACE MASSÉNA A NICE

Pour exiger :

  • Un véritable plan Emploi – formation, reconnaissance des qualifications,
  • La titularisation et la résorption des emplois précaires,
  • L’amélioration des conditions de travail et de vie, le respect des droits et libertés,
  • L’augmentation salariales, de reclassements, de reconnaissance des qualifications et responsabilités,
  • La réponse aux besoins de la population à travers la protection sociale, la santé, les services publics,
  • Un régime de retraite prenant en compte nos spécificités,
  • La défense et maintien des avantages acquis statutaires, conventionnels et locaux, etc…
  • Une négociation salariale immédiate pour le dégel de la valeur du point d’indice, le rattrapage des pertes subies et l’augmentation du pouvoir d’achat.
  • Le maintien des CHSCT pour l’amélioration des conditions de travail
  • L’arrêt des suppressions d’emplois et les créations d’emplois statutaires dans les nombreux services qui en ont besoin et non un plan destiné à accompagner de nouvelles et massives suppressions.
  • Un nouveau plan de titularisation des contractuel·le·s, de nouvelles mesures pour combattre la précarité et non pour favoriser son extension comme le préconise le gouvernement.
  • Des dispositions exigeantes pour faire respecter l’égalité professionnelle.
  • L’abrogation du jour de carence.
  • L’abrogation de l’article 93 du Statut de la FPH qui permet de licencier un fonctionnaire hospitalier.
  • La défense et la pérennisation du système de retraite par répartition et des régimes particuliers ainsi que l’amélioration de la reconnaissance de la catégorie active et de la pénibilité.

Bien Cordialement.

 

Stéphane GAUBERTI

Secrétaire Général de la CGT au CHU de Nice

Tél : 04 92 03 44 73 (poste 34473)
Mail : gauberti.s@chu-nice.fr

 

 

Lire la suite

22 MAI 2018 CONFÉRENCE DE PRESSE A 13 H 30 DEVANT LA DIRECTION DE SITE A PASTEUR 2

Dans le cadre de la journée d’action du 22 mai 2018, la CGT de l’hôpital Pasteur vous convie à une conférence de presse à 13 h 30 devant la Direction de Site située au-dessus du Parvis de Pasteur 2

La CGT avec les personnels déposeront une motion pour dénoncer les attaques sans précédent faites aux agents de la fonction publique hospitalière et pour dire NON au gel de la valeur du point, au rétablissement du jour de carence, aux 120 000 nouvelles suppressions d’emplois, aux annonces unilatérales faites qui  constituent autant de graves régressions potentielles que ce soit en matière de pouvoir d’achat, de défense des missions publiques et des moyens qui leurs sont attribués, les politiques actuelles vont dans le mauvais sens tant pour les agents, que les missions publiques et la population.

En particulier,  sur le CHU de Nice où les conditions de travail n’ont jamais été autant dégradées. Les nouvelles suppressions d’emplois et  plan de départs « volontaires » annoncés aggraveront encore cette situation alors que nous avons un manque criant de personnel notamment infirmier sur notre établissement.

C’est pourquoi la CGT appelle le personnel à se rassembler pour exiger :

  • Le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat, le dégel immédiat de la valeur du point d’indice    et l’augmentation du pouvoir d’achat.
  • L’abrogation du jour de carence.
  • L’embauche immédiate de personnel qualifié et correctement rémunéré.
  • Des créations d’emplois statutaires indispensables au bon fonctionnement du service public.
  • Un plan de titularisation et des mesures fortes contre la précarité.
  • L’amélioration des conditions de travail.
  • La préservation et l’enrichissement du Statut Général qui protège avant tout les usagers.

MARDI 22 MAI 2018 – HÔPITAL PASTEUR 2 à 13 H 30 DEVANT LE BÂTIMENT « PAILLON »

Bien Cordialement

 

Ghislaine RAOUAFI
Secrétaire Générale du Syndicat CGT PASTEUR
06 31 17 85 83
Lire la suite
1 2 3 22