Vous êtes ici

CTE DU 5 DÉCEMBRE – LA CGT AVEC LE PERSONNEL COMBAT LE CREF (Contrat de Retour à l’Équilibre Financier)

Le personnel a répondu a l’appel de la CGT déterminé à faire entendre leurs revendications, leurs exigences en matière de conditions de travail et leurs inquiétudes face à l’avenir du CHU de Nice.

LA CGT A DÉNONCE AVEC FORCE LES MESURES CATASTROPHIQUES CONTENUES DANS LE CREF :

– la vente de Cimiez,

– fermeture de 201 lits,

– la suppression de 264 postes paramédicaux et 27 médicaux sur 5 ans,

– révision de toutes les organisations de travail,

– heures supplémentaires payées revues a la baisse,

– baisse de l’intérim,

– modification du paiement des astreintes,

– les modifications des organisations de travail (ex : 1 ide et 1 as pour 14 lits sans tenir compte des pathologies),

– l’apparition de nouveaux métiers,

– le non remplacement des agents partant a la retraite,

etc…

RIEN SUR L’AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL !!!

RIEN SUR UNE COUVERTURE SANITAIRE EN RAPPORT AVEC LES BESOINS DE LA POPULATION !!!

La CGT a demandé :

que soit reportée de l’ordre du jour la question du CREF

l’ouverture de négociations sur les conditions de travail et les effectifs pour des soins de qualité et de répondre aux questions des agents

une rencontre avec le Directeur Général

la direction a refusé tout dialogue et a quitte la séance annulant ainsi de fait le CTE et tous les points a l’ordre du jour, n’apportant aucune réponse aux demandes du personnel présent

et mobilisé.

c’est inadmissible !!!

 

la CGT exige :

le retrait du CREF

l’ouverture des négociations sur les effectifs et les conditions de travail indispensables pour des soins de qualité 

le Directeur Général va recevoir la CGT (information de la DRH transmise a midi)

 la CGT avec le personnel ne peuvent plus accepter de telles conditions de travail

 on ne lâchera rien !!!

 

le 6 Décembre, a 18h30, a l’occasion de « la cérémonie d’illumination du sapin de noël de l’hôpital pasteur »

la CGT sera présente avec le personnel pour interpeller le président du conseil de surveillance sur les difficultés quotidiennes rencontrées par les agents pour assurer leurs missions de service public des centaines de pétitions seront remises

Related posts